Roman – La nouvelle

Roman – La nouvelle

« La Nouvelle » est un roman issu de la sélection 2020-2021 des Incorruptibles (catégorie CM2/6e).

AuteurCassandra O’Donnell
EditeurFlammarion Jeunesse
IllustrateurJérémie Fleury
Pages128
Âge conseillé10-13 ans
Lu en classeOui, à des élèves de CE2-CM1-CM2
Thèmes abordésAmitié, famille, rejet, migrants
Achat sur Amazon
(Aidez à financer les serveurs 
du blog en achetant votre livre 
sur Amazon via ce lien de partenariat)

Le résumé

Haya et sa famille viennent de Syrie. Ils ont dû fuir la guerre et se sont donc rendus en France, dans un village breton. Haya entre au collège et doit faire face à la méchanceté et au racisme de certains collégiens. Heureusement, son nouvel ami Gabriel la soutient et lui permet de vivre plus sereinement son arrivée dans ce nouveau pays.

Mon avis — ★★★★☆

Une discussion non préparée avec les élèves nous a fait nous questionner sur les migrants. Un élève a lancé à la volée un « Ah on y est… franchement ils n’ont qu’à rester chez eux, ou aller ailleurs ; mais qu’ils ne viennent pas chez nous ! ». Après un froid glacial dans la salle et les remarques choquées des autres élèves, je me suis dit qu’il serait bon d’aborder le sujet en classe à l’aide d’un roman. Et bien je pense l’avoir trouvé !

Dans ce livre, nous suivons les premiers pas d’une réfugiée syrienne dans un collège. Bien que confrontée à la stupidité de quelques loubards du collège, la jeune fille reste forte. C’est ce que j’ai apprécié dans ce livre : il n’est ni larmoyant, ni complaisant. Il présente une histoire tout à fait plausible avec une situation qui parlera peut-être à certains ou à certaines. Très rapide à lire, le temps avance assez vite et permettra aux lecteurs les moins accrocs aux descriptions et aux longueurs d’être toujours dans les évènements. Un très bon roman à lire seul dès le CM2 ou en classe/famille dès la fin du CE2.

Extraits

« Il regarde la nouvelle d’un air attentif. Avec ses parents, il avait entendu et vu de nombreux reportages sur les réfugiés, mais toutes ces images, ces personnes anonymes qui défilaient sur l’écran ne lui avait jamais semblé vraiment réelles. Du moins, jusque’à aujourd’hui… »

« La Nouvelle », Cassandra O’Donnell

« Les différences de cultures, de religions… Grand-mère connaît ça par coeur. Elle sait les problèmes que ça pose. Elle ne jette la pierre ni aux uns ni aux autres. Elle regrette juste, parfois, qu’il n’y ait pas plus de tolérance et de compréhension de part et d’autres. »

« La Nouvelle », Cassandra O’Donnell

« Les cons… murmure Théo en voyant une petite flaque d’eau se former sous le sac.
Gabriel soupire, l’ouvre et retire un livre. La moitié du bouquin est trempée, fichue, comme les cahiers et la plupart des cours. »

« La Nouvelle », Cassandra O’Donnell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *